Bienfaits des différentes espèces de camomille sur la santé

Sommaire

Les camomilles font partie de la famille des Astéracées. Il en existe plusieurs espèces, la camomille allemande, la grande camomille et, la plus utilisée, la camomille romaine.

Cultivées ou a l’état sauvage, les camomilles sont récoltées en été, lors de la pleine floraison. Les parties utilisées sont les fleurs jaunes et blanches qui viennent de s'ouvrir, car c’est à ce moment que leurs principes actifs sont les plus concentrés.

Très utilisées en infusions, les camomilles possèdent de nombreuses vertus thérapeutiques connues depuis l’Antiquité. En Égypte, elles étaient employées pour traiter les insolations ou la fièvre. Zoom sur ce végétal aux multiples bienfaits.

Camomille en usage interne

Grâce à sa concentration en mucilages (substances qui gonflent et prennent une consistance gélatineuse au contact de l'eau), la camomille, consommée en tisanes, a une action :

  • antispasmodique (traitement des spasmes musculaires) ;
  • analgésique (traitement de la douleur).

Camomille et digestion

La camomille est particulièrement connue pour soulager certains troubles digestifs :

  • douleurs abdominales ou menstruelles ;
  • spasmes ;
  • inflammations du tube digestif :
    • ulcères,
    • brûlures,
    • aigreurs,
    • acidités ;
  • indigestions ;
  • nausées ;
  • gastro-entérites ;
  • coliques.
Lire l'article Ooreka

Camomille et troubles nerveux

De plus, ses vertus apaisantes permettent de lutter contre :

  • les insomnies ;
  • les tensions nerveuses ;
  • l’anxiété ;
  • l’agitation ;
  • la dépression ;
  • les troubles de l’attention.

Camomille et maux de tête

La grande camomille est particulièrement recommandée pour soigner les migraines et céphalées chroniques, dont elle réduit à la fois l’intensité et la fréquence.

En effet, la camomille contient une molécule, la parthénolide, qui joue un rôle antispasmodique (c'est-à-dire qu'elle calme les spasmes musculaires).

Ainsi, elle permet de prévenir et d'atténuer les crises migraineuses.

On recommande aux personnes sujettes aux maux de tête et aux migraines :

  • de mâcher, pendant trois mois :
    • deux à trois feuilles fraîches de camomille (à faire pousser chez vous, environ 2 € le sachet de 500 mg de graines),
    • 125 à 250 mg de feuilles de camomille séchées (entre 3 et 5 € le sachet de 25 g),
    • entre 125 et 250 mg de feuilles séchées en capsule, environ 5 € la boîte de 45 gélules ;
  • d'attendre 4 à 6 semaines pour sentir l'efficacité du traitement : en effet, si la camomille est un traitement plus naturel que les médicaments traditionnels, il est aussi plus lent. Patience, donc !

On peut aussi recourir à l'huile essentielle (HE) de camomille romaine qui sera extrêmement efficace en cas de crise migraineuse. Pour cela, appliquez 2 à 3 gouttes sur la nuque, à la base du crâne, dès le début de la migraine. Renouvelez cette application jusqu'à 6 fois au cours de la première heure.

La camomille romaine peut également s'utiliser sous forme d'hydrolat pour soulager les irritations oculaires (en cas d'allergie notamment). Il suffit dans ce cas d'en verser quelques gouttes sur une compresse et de la maintenir quelques minutes sur les yeux et les paupières.

Camomille et troubles respiratoires

Enfin, la camomille allemande ou matricaire, en inhalation, soulage les inflammations des muqueuses respiratoires. Elle est particulièrement recommandée en cas de :

  • rhume ;
  • rhinite allergique ;
  • asthme.

Pour préparer l'inhalation :

  • Plongez une poignée de feuilles ou fleurs séchées de camomille (entre 3 et 5  € le sachet de 25 g) dans 1 L d'eau bouillante.
  • Attendez un peu, puis versez le mélange dans un grand récipient.
  • Placez votre visage au dessus du récipient, une serviette éponge au dessus de la tête, et inhalez la vapeur pendant quelques minutes.
  • N'hésitez pas à faire des pauses si vous avez trop chaud, il ne s'agit pas de vous ébouillanter !

Camomille en usage externe et cosmétique

Camomille et maladies de peaux

La camomille est un excellent moyen de soulager les irritations et inflammations de la peau et des muqueuses :

  • eczéma et psoriasis ;
  • peau sèche et érythèmes (irritations) fessiers chez le nourrisson ;
  • couperose et les rougeurs, grâce à ses pouvoirs vasoconstricteurs ;
  • brûlures et coups de soleil ;
  • aphtes ;
  • conjonctivite et yeux rougis ;
  • plaies, dont elle favorise la cicatrisation.

Pour un usage externe, la camomille peut être conditionnée :

  • en pommade, entre 10 et 15 € le tube de 100 mL ;
  • en lotion, entre 5 € et 20 € le flacon de 200 mL   ;
  • en huile essentielle, environ 11 € les 5 mL ;
  • en bain ou en compresses (plonger une poignée de feuilles séchées dans l'eau chaude, puis y tremper un linge propre pour les compresses : entre 3 et 5 € le sachet de 25 g).

Camomille pour éclaircir les cheveux

Extrêmement présente dans les shampoings, ou utilisée comme eau de rinçage, la camomille romaine est employée comme colorant naturel pour les cheveux :

  • Elle leur confère une teinte blonde et, en été, renforce le pouvoir éclaircissant du soleil.
  • Bénéfice collatéral, elle calme aussi les démangeaisons du cuir chevelu.

Camomille : éventuelles contre-indications

Malgré ses vertus exceptionnelles, la camomille présente plusieurs effets secondaires à ne pas négliger :

  • Elle peut provoquer des allergies chez certaines personnes sensibles aux plantes de la famille des Astéracées.
  • L’usage de la grande camomille est déconseillé :
    • aux femmes allaitantes,
    • aux enfants de moins de 2 ans.
  • Il est également déconseillé d'utiliser la camomille sous forme d’huile essentielle lors du premier trimestre de grossesse.

Pour approfondir la question :

Ces pros peuvent vous aider