Baies d'argousier : tous leurs bienfaits sur la santé

Sommaire

Les baies d'argousier sont, comme leur nom l'indique, issues de l'argousier, petit arbuste épineux. Cette arbre a la faculté de pousser dans les régions les plus hostiles telles que les dunes, les steppes de Sibérie ou encore les zones de moyenne et haute montagne.

À cause de cette particularité, l'utilisation de l'argousier est conseillée pour lutter contre l’érosion des sols.

L'argousier ne donne des fruits qu’à partir de l’âge de 3 ans, les récoltes atteignant un rendement maximum une fois l’arbre mature, à l’âge de 7 à 8 ans. Longues à cultiver, ces petite baies sont pourtant excellentes pour la santé.

Baies d'argousier : un remède ancestral

Aujourd'hui présentes dans l’alimentation et les produits pharmaceutiques ou cosmétiques, les baies d'argousier sont connues depuis l’Antiquité :

  • En Grèce antique, elles servaient de remède pour les chevaux.
  • Aujourd’hui encore, elles sont utilisées dans l'alimentation animale, principalement en Chine et en Russie.

Vitamines et omégas présents dans les baies d'argousier

Les fruits de l’argousier sont exceptionnellement riches en :

  • vitamine C :
    • cette vitamine tonifie le corps et retarde l'oxydation des cellules ;
    • dans la baie d'argousier, sa concentration est 30 fois supérieure à celle d’une orange ;
  • vitamine A, bonne pour la vue et les os ;
  • vitamine E, antioxydante ;
  • vitamine F, acide gras jouant un rôle dans la formation des neurones et des tissus nerveux ;
  • vitamine P, aussi appelée vitamine C2, qui protège le foie ;
  • antioxydants, qui stimulent la croissance des cellules du derme et de l’épiderme et retardent ainsi les effets du vieillissement ;
  • omégas 7, acides gras essentiels qui :
    • maintiennent la santé de la peau ;
    • se trouvent uniquement dans deux espèces végétales, l’argousier et la noix de Macadamia ;
  • omégas 3 et 6, connus pour leurs vertus anti-inflammatoires ;
  • oligo-éléments divers, qui protègent et maintiennent la santé de l'organisme : fer, manganèse, phosphore, potassium, calcium et magnésium.

Les baies d’argousier sont consommables sous forme d’huiles issues de trois sources différentes :

  • l’huile de pépins d’argousier ;
  • l’huile de la pulpe du fruit ;
  • l’huile de marc, tirée de l’ensemble du fruit, pépins et pulpe.

Baies d'argousier : une mine de bienfaits

Bénéfices de l’huile d’argousier sur la peau

L'utilisation de la baie d'argousier est surtout orientée vers les soins de la peau. Sous forme de crèmes et d’onguents, le fruit permet :

  • de traiter les brûlures ;
  • de traiter les plaies et blessures cutanées ;
  • de régénérer, cicatriser et régénérer la peau et les muqueuses.

Sur l'ensemble de l'organisme

Sous forme d’une cure de sirop ou de jus, les baies d'argousier permettent de lutter contre :

  • l’hypertension artérielle, grâce à la présence de flavonoïdes qui diminuent la viscosité sanguine (épaisseur du sang) et améliorent la fonction cardiaque ;
  • le mauvais cholestérol : en cure de 8 semaines, la baie d'argousier permet même d'augmenter le taux de bon cholestérol ;
  • les ulcères de l’estomac ;
  • les gingivites, inflammations des gencives ;
  • certaines maladies pulmonaires ;
  • certains troubles digestifs : indigestions, ulcères de l'estomac et douleurs au foie.

Baies d’argousier, partenaires de notre système immunitaire

L’argousier, au même titre que l’huile de nigelle, constitue un allié idéal pour prévenir et soigner les affections hivernales. Grâce à ses propriétés, il améliore les réactions de notre système immunitaire et permet de lutter contre :

  • la grippe ;
  • les rhumes ;
  • la fatigue ;
  • les éventuelles baisses de tonus.

Argousier dans notre alimentation

On retrouve l'argousier dans de nombreux produits alimentaires comme :

  • les jus et boissons alcoolisées ;
  • les gelées, confitures et sorbets ;
  • les barres de céréales ;
  • le chocolat.

Pour approfondir le sujet :

Ces pros peuvent vous aider