Aloe vera : quels sont ses bienfaits ?

Sommaire

L’Aloe vera est une espèce d’aloès qui tire ses origines de l’Afrique orientale. Plante vivace, elle est cultivée depuis plus de 6 000 ans, notamment en Egypte et dans la Grèce antique.

Ses qualités multiples lui avaient déjà valu l’attention de Cléopâtre ou encore Pline l’Ancien, Aristote et Hippocrate. De même, les Mayas avaient pour coutume de l’appeler la « fontaine de jouvence », ou encore la « source de jeunesse ».

De nos jours, l'Aloe vera est exploitée en Espagne, au Mexique et dans le sud des Etats-Unis. Ses feuilles contiennent le gel d’Aloe vera et le latex d’Aloe. Le premier peut être appliqué sur le corps, le second pris par voie orale. Zoom sur ces substances aux multiples bienfaits.

Aloe vera en usage interne

Composition de l'Aloe vera

Les feuilles d’Aloe vera, bien que constituées à 98% d’eau, renferment une quantité exceptionnelle de composants actifs :

  • vitamines :
    • A, bonne pour les os et la vue ;
    • du groupe B, qui interviennent notamment dans la production des globules rouges et l'assimilation des glucides ;
    • C, antioxydante et tonifiante ;
    • D, qui permet de bien assimiler le calcium ;
    • E, antioxydante ;
  • enzymes à vertus anti-inflammatoires ;
  • minéraux :
    • fer, qui assure le transport de l'oxygène dans l'organisme ;
    • zinc, bon pour la peau et les cheveux ;
    • calcium indispensable à la santé des os ;
    • phosphore, constituant essentiel des cellules osseuses et stimulant pour l'activité intellectuelle ;
    • sodium, qui participe à la distribution de l'eau dans l'organisme ;
    • potassium, qui améliore la contraction musculaire, et est de ce fait bon pour le cœur ;
    • manganèse, qui intervient dans la synthèse du cartilage et des articulations ;
  • acides gras et acides gras aminés, dont 8 ne pouvant être produits par le corps, et qui protègent le cœur et les artères ;
  • anthraquinone, un anti-douleur naturel.
Lire l'article Ooreka

Aloe vera et digestion

Elle entretient l’organisme de l’intérieur et sa prise par voie orale peut être indiquée en cas de problèmes digestifs. Elle est particulièrement recommandée pour lutter contre :

Diverses études ayant mesuré l’impact de la consommation de gel d’Aloe vera sur ces troubles digestifs confirmeraient l’efficacité d’une prise quotidienne en cures courtes et ponctuelles.

Aloe vera et cancers

L'Aloe vera représente un allié précieux en cas de cancers. Consommée sous forme de jus ou de pommades :

  • Elle réduit les effets secondaires des patients sous chimiothérapie.
  • Elles permettent à ces mêmes patients de se remettre plus rapidement de leur traitement.
  • En application cutanée, elle permettrait de lutter contre le cancer de la peau.

Aloe vera en usage externe

Soin des plaies superficielles et de la peau

Utilisée en cosmétique depuis plus de 6 000 ans, l’Aloe vera est avant tout réputée pour apporter souplesse et douceur aux peaux les plus sèches et abîmées. Aujourd’hui, l’industrie cosmétique met en avant les nombreux bénéfices qu’il peut apporter à la peau :

  • Il permet notamment de guérir les blessures légères : brûlures, abrasions (écorchures dues à un frottement répété, d'un vêtement par exemple) et plaies.
  • Il favorise la cicatrisation de ces mêmes plaies.
  • Il soulage les coups de soleil.
  • Il permet de combattre certaines maladies de peau : eczéma, acné.
  • Il stimule la production de collagène, permettant de lutter contre le vieillissement de l’épiderme.

Soin des cheveux

L'Aloe vera est également excellente pour les cheveux. Présent dans de nombreux shampoings et après-shampoings, cette plante permet :

  • de combattre la chute de cheveux ;
  • d’assainir le cuir chevelu ;
  • d’hydrater les fibres capillaires, et notamment les pointes sèches et abîmées.

D’une manière générale, après utilisation d’un soin contenant de l’Aloe vera, les cheveux sont plus souples, brillants et ont davantage de volume.

Aloe vera : éventuelles contre-indications

Malgré ses nombreux bienfaits, la consommation et l’usage de cette plante présentent quelques risques et effets secondaires :

  • L’aloïne présente dans l’Aloe vera peut s’avérer toxique si elle ingérée en grande quantité.
  • De plus, elle possède de forts pouvoir laxatifs.
  • Des études ont montré que les personnes allergiques à l’ail ou aux oignons pouvaient également être allergiques au jus d’Aloe.
  • En outre, en raison des principes actifs contenus dans l’Aloe vera, sa consommation est déconseillée : aux enfants, aux femmes enceintes, aux personnes souffrant de maladies du foie ou des reins.

Pour approfondir le sujet :

Ces pros peuvent vous aider