Sommaire

Le gelsemium est une petite plante grimpante venue d’Amérique et d’Asie. Elle connaît une certaine popularité, mais ce n’est pas sa petite fleur jaune et délicate qui pousse à la cultiver.

En effet, elle posséderait de bonnes vertus médicinales, notamment pour lutter contre le stress. Explications dans notre astuce.

Gelesmium : qu'est-ce que c'est ?

Populaire au début du XXe siècle, utilisé comme antinévralgique et spasmolytique, le gelsemium a vu sa popularité décroitre peu à peu avant de reprendre un peu de vigueur sous forme de traitement homéopathique.

Pourquoi prescrire le gelsemium ?

Obtenu à partir de la racine de la plante, le gelsemium est utilisé pour lutter contre plusieurs maux comme :

  • la fièvre ;
  • les symptômes grippaux : courbatures, fatigue générale, tremblements ;
  • le stress.

En cas d’insomnie ou d’angoisse, la veille d’un événement anxiogène (un examen ou un rendez-vous chez le dentiste par exemple), les granules homéopathiques (souvent de 9, 15 ou 30 CH) peuvent être prescrites.

Le gelsémium permettrait en outre de soulager la fatigue musculaire et nerveuse.

Sous quelle forme consommer le gelsemium ?

Sans prescription médicale obligatoire, le gelsemium se prend de différentes façons :

  • Pour les affections aiguës, il est conseillé de prendre ce remède plusieurs fois par jour jusqu’à l’amélioration de symptômes, puis d’espacer peu à peu les doses progressivement.
  • Pour les affections chroniques, il faut privilégier les basses dilutions (par exemple 9CH) et les prendre moins fréquemment : de 1 fois par jour à 1 fois par semaine, voire une fois par mois.

C’est avant tout au thérapeute de prescrire correctement le dosage, en fonction du patient et de sa pathologie.

Efficacité du gelsemium

Comme tous les traitements homéopathiques, l’efficacité du gelsemium est soumise à controverse.

Certains croient dur comme fer que la dilution infinitésimale des substances actives de la plante permet d’obtenir des résultats probants, d’autres pensent qu’il ne s’agit que d’un effet placebo.

Ce qui est sur, c’est que les comprimés homéopathiques du gelsemium ne sont absolument pas toxiques. Les femmes enceintes par exemple peuvent en prendre sans qu’il y ait un risque connu pour l’enfant.

Si vous êtes convaincu de son efficacité, aucune raison de ne pas en prendre, ne serait-ce que pour profiter de l’effet placebo.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider