Bienfaits de la pensée sauvage

Sommaire

 

Grâce à sa richesse en principes actifs, la pensée sauvage est utilisée en herboristerie pour soulager différentes affections dermatologiques et enrayer certains problèmes pulmonaires. Elle est préparée sous forme d'infusion, de sirop, mais également de crème et onguent.

Zoom sur les multiples bienfaits de cette fleur.

Présentation de la pensée sauvage

La pensée sauvage est une petite plante vivant sous des climats tempérés d'Europe et d'Asie, qui développe des fleurs présentant des mélanges de couleur bleue-violette, jaune, blanche... :

  • Elle est également nommée violette tricolore, herbe de la Trinité, pensée des champs, etc.
  • Son nom scientifique est Viola tricolor.
  • Elle appartient à la famille des violacées, comme la violette.

Usage de la pensée sauvage en phytothérapie

La pensée sauvage est utilisée depuis des siècles pour ses vertus thérapeutiques.

Une variété de molécules actives

La récolte des parties aériennes a lieu lorsque la plante est en pleine floraison. Elles renferment différentes molécules responsables de ses propriétés médicinales :

  • des vitamines C et E ;
  • des tannins ;
  • des mucilages, composés de sucres complexes (glucose, galactose...) ;
  • des pigments : caroténoïdes, flavonoïdes, anthocyanes ;
  • de l'acide salicylique (précurseur de l'aspirine) et certains de ses dérivés.

Disponible sous différentes formes

Les parties fleuries entrent dans la composition :

  • de crèmes ;
  • de gélules ;
  • d'infusions ;
  • de teinture-mère. 

Une action sur les problèmes cutanés

La pensée sauvage agit sur différents problèmes de peau car elle permet notamment de limiter la sécrétion de sébum. Elle aide à lutter contre : l'eczéma, le psoriasis, l'acné et l'impétigo.

Une action sur les problèmes respiratoires

Grâce à l'acide salicylique et molécules dérivées qu'elle contient, et à la présence de rutine, pigment de la famille des flavonoïdes, la pensée sauvage permet de lutter contre les inflammations.

Elle possède en outre des vertus expectorantes, favorisant l'élimination de l'excès de mucus qui encombre les bronches.

Elle est ainsi tout particulièrement indiquée pour traiter différentes affections respiratoires comme : la bronchite, l'asthme, la trachéite et la coqueluche.

Stimulant des fonctions d'élimination

La pensée sauvage dispose en outre d'actions :

  • cholérétique : elle favorise la formation de bile au niveau du foie ;
  • cholagogue : elle agit sur la vésicule biliaire, lieu de stockage de la bile, pour libérer celle-ci vers l'intestin, où elle favorise la digestion des graisses ;
  • diurétique : elle agit sur les reins et augmente la production d'urine ;
  • laxatif, grâce aux mucilages qu'elle contient : ils se gorgent d'eau, augmentant le volume des selles et stimulant le transit intestinal.

Antihistaminique naturel

La pensée sauvage représente enfin une solution naturelle pour lutter contre les allergies.

Prenez soin de vous grâce aux plantes :

  • Si vous cultiviez vous-même vos pensées ? Retrouvez tous nos conseils de culture.
  • La phytothérapie est une piste pour soulager l'eczéma... Toutes les informations sur notre page dédiée.
  • Différentes plantes permettent de calmer une crise d'asthme.

Ces pros peuvent vous aider