Sommaire

 

Saviez-vous que le pastel n'était pas seulement de jolis crayons à dessin ? En effet, c'est également une graine de beauté, issue d'une plante, la Isatis tinctoria, plus connue sous le nom de Pastel des teinturiers.

Elle possède de nombreuses plusieurs vertus, que nous vous dévoilons maintenant.

Bénéfices de la graine de pastel

Pastel : une plante médicinale

Le pastel a été utilisée dès l’antiquité, pour son pouvoir cicatrisant : Hippocrate utilisait les feuilles de pastel en cataplasme pour faciliter la cicatrisation :

  • Le pastel est répertorié dans la Pharmacopée jusqu’en 1744 pour ses propriétés dermatologiques : c'est un remède contre certaines affections cutanées.
  • Employée en médecine traditionnelle chinoise, la racine de pastel présente également de nombreuses vertus médicinales.

Alliance parfaite en acides gras essentiels

L’huile vierge de pastel contient plus de 40 % d’acides gras essentiels. Son alliance exceptionnelle en omégas 3, 6 et 9 présente une triple action :

  • Les omégas 6 agissent sur la barrière de la peau et freinent sa perte en eau et en nutriments.
  • Les omégas 3 renforcent la membrane cellulaire. Les omégas 9 ont des propriétés nutritives et réparatrices, soulageant les peaux desséchées. Des tests in vitro ont prouvé l’efficacité des protéines de pastel sur la synthèse naturelle des collagènes (+ 22 %). Cela signifie qu'elles améliorent le métabolisme des cellules qui maintiennent les tissus (les fibroplastes).

Où trouver des graines de pastel dans la nature ?

La plante de pastel pousse naturellement dans le pays de Cocagne, en région toulousaine.

C'est le laboratoire de chimie toulousain qui a redécouvert les vertus du pastel et mis au point des produits cosmétiques à base de protéines de pastel :

  • Aujourd’hui, les champs de pastel refleurissent dans le Sud-Ouest de la France.
  • La récolte des graines de pastel se fait dans la chaleur de l’été.
  • Les graines de pastel, protégées par leur silique, doivent être récoltées et pressées à froid dans un moulin à huile, pour en extraire une l’huile vierge de pastel.

Autres usages du pastel : le pigment bleu

Les feuilles de pastel renferment un précieux pigment bleu :

  • À la Renaissance, des négociants toulousains développèrent le commerce fluvial des « cocagnes », petites boules de feuilles de pastel séchées et broyées.
  • Sous l’impulsion de François 1er, le bleu pastel habilla les Rois de France et fît la richesse de la région d'Albi et de Toulouse, au pied des Pyrénées, qui fut appelée « Pays de Cocagne ».
  • Au 17ème siècle, Colbert, qui fonda la Compagnie Française des Indes Orientale, sélectionna et réglementa les matières au pouvoir colorant : la garance pour le rouge, le pastel albigeois pour le bleu, la gaude pour le jaune et le brou de noix pour le brun.
  • C'est avec ces pigments que la Manufacture royale des Gobelins a mis au point 15 000 nuances de couleur pour fabriquer ses célèbres tapisseries. Mais les pigments naturels ont disparu progressivement à la fin du 19ème siècle, avec l’apparition des premiers colorants de synthèse.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider