Sommaire

Le souci, également connu sous le nom de Calendula, est une fleur appartenant à la famille des Astéracées et est majoritairement présente dans les régions du bassin méditerranéen. Utilisés depuis l’Antiquité pour colorer les textiles grâce à sa couleur jaune, les soucis trouvent toujours leur place dans nos cuisines et nos produits cosmétiques.

Cest pour la fabrication de ces derniers que les composants des soucis sont d’ailleurs les plus réputés pour leurs nombreuses propriétés médicinales. On fait le point ensemble.

Propriétés médicinales des soucis

On peut trouver parmi les nombreux composés actifs du souci :

  • Des acides gras essentiels comme l’acide oléique (oméga 6).
  • De la vitamine F qui améliore la santé de la peau et aide à l’élimination du cholestérol dans le sang.
  • Du bêta-carotène, un antioxydant qui protège la peau des rayons UV du soleil.
  • Des flavonoïdes qui agissent contre les radicaux libres responsables du vieillissement prématuré de l’organisme et notamment de la peau.
  • Des esters qui sont des composés organiques avec des propriétés anti-inflammatoires et aux forts pouvoirs cicatrisants.

En raison de leur vaste champ d’action, les soucis peuvent ainsi être consommés sous forme de tisanes ou appliqués sur la peau pour :

  • Aider à la cicatrisation des couches supérieures de l’épiderme en cas d’irritations, de brûlures ou de plaies non infectées.
  • Apporter souplesse, douceur et élasticité à la peau.
  • Protéger les cellules de l’organisme de dégénérescences conduisant à leur vieillissement puis leur destruction.
  • Traiter les maux de peau comme l’acné, le psoriasis, l’eczéma ou les mycoses.
  • Soigner les gerçures, érythèmes, écorchures ou coupures superficielles.
  • Soulager les troubles gastriques tels que les ballonnements.
  • Réguler les cycles menstruels et apaiser les douleurs pendant les règles.
  • Renforcer le système immunitaire en cas de toux, rhume ou grippe.
  • Aider à la régulation du fonctionnement du foie et du taux de cholestérol dans le sang.

Différentes utilisations des soucis

Les soucis conditionnés sous forme de crème ou entrant dans la composition d’huiles végétales corporelles sont utilisables à même la peau sous les formes suivantes :

  • Des crèmes et baumes contenant un taux de 2 à 5 % de soucis.
  • Une huile pure ou végétale contenant des soucis.
  • Une teinture ou une infusion refroidie en se servant, ou non, d’une compresse.

De plus, les soucis peuvent agir à l’intérieur de l’organisme s’ils sont ingérés sous forme :

  • De tisane ou d'infusion à raison d’une cuillère à café par tasse, jusqu’à 3 fois par jour.
  • En extrait liquide ou en teinture, dilués dans de l’éthanol, à raison de 0,5 à 1 ml dilué par jour.

Où se procurer des calendulas et pour quel budget ?

Les différentes formes de soucis ou calendulas précités peuvent être trouvés :

  • en pharmacies et parapharmacies ;
  • en magasins biologiques ;
  • sur Internet ;
  • dans certaines grandes surfaces.

Les prix de vente demeurent raisonnables et dépendent de la forme souhaitée. Le budget moyen varie de :

  • 4 à 6 € pour des graines de soucis, disponibles en jardineries.
  • 5 à 10 € pour un pot de crème de calendula d’une contenance de 20 grammes.
  • 10 à 20 € pour une huile végétale de calendula biologique.
  • 20 € pour 250 grammes de tisane de soucis séchés en vrac.

Pour approfondir le sujet :

Ces pros peuvent vous aider