Sommaire

La sauge est une plante très utilisée comme ornement dans les jardins mais aussi comme plante condimentaire et officinale. Ses nombreuses vertus ont inspiré le dicton : "Qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin de médecin !". La sauge peut notamment se consommer sous forme de tisane.

Le point dans notre article.

Sauge : caractéristiques botaniques

La sauge officinale, Salvia officinalis, est encore appelée herbe sacrée. Elle fait partie de la famille des Lamiacées. C'est un sous-arbrisseau de 30 à 50 cm dont voici quelques caractéristiques :

  • La tige est quadrangulaire, lignifiée à la base et très ramifiée.
  • Les feuilles sont opposées, épaisses et cotonneuses, de couleur gris-vert.
  • Les fleurs, bleues, violettes, parfois roses, sont disposées en grappes et sont visibles de mai à juillet.

Propriétés médicinales de la sauge

Le nom sauge vient du latin "salvare" qui signifie "sauver", "guérir", en référence à ses nombreuses vertus :

  • Digestive : elle est un tonique des voies digestives. Elle stimule les fonctions de l'estomac et du foie.
  • Tonique nerveux : elle est notamment conseillée en cas d'état dépressif et de fatigue nerveuse.
  • Anti-inflammatoire : elle calme les nausées et la douleur.
  • Antiperspirant : elle est indiquée contre la transpiration excessive.
  • Stimulant hormonal : elle régule et fait réapparaitre les règles après l'accouchement. Elle est indiquée contre les bouffées de chaleur et les vertiges à la ménopause. Elle calme également la douleur durant les règles.
  • Hypoglycémiante.

Préparation de l'infusion de sauge

On utilise 15 à 20 g pour un litre d'eau.

Prenez une tasse après chaque repas ou une tasse au coucher s'il s'agit de traiter les sueurs nocturnes.

Infusion de sauge : précautions et contre-indications

La sauge est contre-indiquée dans les cas suivants :

  • femmes enceintes et allaitantes,
  • personnes soufrant d'épilepsie,
  • personnes atteintes d'un cancer du sein.

Il est recommandé de ne pas prendre plus de trois tasses par jour et de ne pas faire durer le traitement au-delà de dix jours. Une consommation excessive peut entrainer des vertiges, des bouffées de chaleur voire des convulsions.

Évitez également de prendre le volant après avoir bu la tisane de sauge. En cas de doute sur la consommation de cette plante, référez-vous à un professionnel.

Infusion de sauge : culture de la plante

La sauge est originaire du bassin méditerranéen mais peut être cultivée facilement sous différents climats. Elle est peu exigeante mais préfère les sols bien drainés en plein soleil ou mi-ombre. On effectue un semis en place en avril ou en septembre lorsque les températures nocturnes ne passent pas en-dessous de 7°C. Il faut ensuite éclaircir pour ne garder qu'un plant tout les 40 cm. Paillez au pied des plants pour éviter la sècheresse et les mauvaises herbes, surtout la première année, et apportez un peu de compost en surface au printemps.

Un plant se conserve entre 4 et 6 ans, on le multiplie ensuite par marcottage et on le déplace afin qu'il n'épuise pas le sol et qu'il conserve toute sa vigueur. Une taille en fin d'hiver permet de conserver un port compact.

La sauge se récolte de juin à juillet et se fait sécher à l'ombre pour pouvoir être utilisée en tisane toute l'année.

Pour aller plus loin :