Sommaire

La partenelle, aussi connue sous le nom de grande camomille, est une plante de nos campagnes aux propriétés médicinales reconnues.

À ne pas confondre avec la camomille romaine et la petite camomille, la partenelle est efficace dans le traitement et la prévention des maux de tête. Faisons le point.

Partenelle : présentation botanique

La partenelle, aussi connue sous les noms de grande camomille ou de pyrèthre doré, et de nom latin Tanacetum parthenium, appartient à la grande famille des Astéracées.

Originaire des Balkans, on la trouve maintenant à l'état sauvage un peu partout en France, dans les rocailles et sur les bords de chemin :

  • Elle est aussi cultivée en France comme plante médicinale et ornementale.
  • C'est une plante herbacée vivace qui mesure de 30 à 70 cm de haut.
  • Ses feuilles, nombreuses, sont très découpées et ressemblent à celles d'un géranium.
  • Ses fleurs blanches et jaunes sont semblables à celles de la marguerite et dégagent une odeur légèrement camphrée.

La partenelle est souvent appelée simplement « camomille » de la même manière que deux autres plantes qui lui ressemblent :

  • la camomille romaine, Chamaemelum nobile ;
  • la camomille allemande aussi appelée petite camomille, Matricaria recutita.

Toutes deux sont aussi des plantes médicinales mais ont des propriétés différentes. Pour distinguer la partenelle, on observe :

  • ses feuilles à 3 à 5 lobes larges ;
  • ses fruits, des akènes qui possèdent de 5 à 8 côtes (moins de 5 chez les autres camomilles).

Partenelle : plante médicinale contre les maux de tête

La partenelle est utilisée pour lutter contre les maux de tête. Elle est surtout efficace lorsqu'elle est utilisée en prévention des crises. La partenelle contient un parthénolide qui en diminuant la production de sérotonine serait responsable de la prévention des maux de tête.

Les feuilles sont les parties de la partenelle les plus souvent utilisées pour lutter contre les maux de tête. Il est aussi possible de se servir des sommités fleuries.

Si vous l'achetez en commerce sous le nom de camomille, vérifiez bien qu'il s'agit de partenelle. La camomille désigne le plus souvent la petite camomille qui n'est pas efficace contre les maux de tête.

On utilise les feuilles de partenelle :

  • fraîches : 3 feuilles fraîches ou environ 2 g à mâcher (à noter que les feuilles ont un goût camphré et amer) ;
  • sèches : 0,1 à 0,2 g de feuilles sèches.

On les trouve dans le commerce sous forme de comprimés, de capsules, en huile essentielle... La partenelle se consomme aussi en tisane.

Précautions à prendre lors de la consommation de partenelle

La partenelle demande à ce que vous soyez conscients de certains faits :

  • Consultez un médecin pour toute auto médication avec de la partenelle, surtout si vous suivez déjà un traitement.
  • La partenelle est parfois utilisée pour provoquer les règles. Elle est donc déconseillée aux femmes enceintes, ainsi qu'aux femmes allaitantes.
  • La partenelle est contre-indiquée dans les cas d'allergies aux plantes de la famille des Astéracées (pissenlits...).
  • Les effets indésirables de la partenelle sont rares mais peuvent se traduire par des troubles digestifs, des diarrhées et des aphtes.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider