Sommaire

La seule évocation du ginkgo biloba suscite l’idée de robustesse et de longévité. Cet arbre d’origine asiatique possède en effet de nombreuses vertus pour stimuler l’organisme.

Le ginkgo biloba, relativement rare dans nos contrées, se rencontre toutefois dans quelques parcs publics ou dans de grands jardins botaniques.

Originaire d’Asie, le ginkgo serait l’un des plus vieux végétaux du monde, puisqu’il aurait devancé l’arrivée des dinosaures sur la terre !

Présentation du ginkgo et de ses feuilles

Arbre aux 40 écus

Cette appellation imagée évoque la couleur or du feuillage du ginkgo à l’automne. Les feuilles jaune doré frissonnant sous le vent comme une multitude de pièces d’or ont conduit à prêter cette image poétique au ginkgo biloba. Ce nom provient du chinois ginkyo, ou abricotier d’argent, et l’appellation biloba désigne les feuilles qui possèdent deux lobes.

Sujet unique

Le ginkgo biloba appartient à la famille du Ginkgoaceae dont il est le seul représentant. Cette espèce végétale, vieille de 270 millions d’années, a survécu grâce à des capacités d’adaptation tout à fait exceptionnelles. Cet arbre est même capable de résister au feu. En effet si la température s’élève, il se gorge d’eau et son écorce se couvre d’un suc ignifuge !

Toutefois, il est classé parmi les conifères en dépit de son caractère caduc.

Feuillu caractéristique

Le ginkgo possède les caractéristiques suivantes :

  • Le ginkgo biloba tient son nom de la forme de ses feuilles.
  • Le terme biloba renvoie en effet à bilobé, c'est-à-dire aux feuilles, en forme d’éventail, découpées en deux lobes.
  • Le système de nervation des feuilles de ginkgo est unique.

Plantes mâles et plantes femelles

Les ginkgos biloba sont des plantes dioïques, c'est-à-dire qu’il existe des sujets mâles et des sujets femelles.

Les sujets femelles sont rarement utilisés pour l’ornement d’un parc car ils produisent un fruit significativement malodorant à maturité.

Au Japon, il est de coutume d’apprendre aux enfants à différencier les sujets mâles des sujets femelles par l’observation des feuilles :

  • lorsque la césure des lobes est marquée (faisant ressembler la feuille à une culotte courte) il s’agit d’une plante mâle ;
  • lorsque la césure entre deux lobes est très effacée (faisant ressembler la feuille à une jupe), il s’agit d’une plante femelle.

Si pédagogique et imagée que soit cette méthode, elle n’est pas tout à fait fiable.

La différence entre les deux sexes réside surtout, outre la fructification, en un décalage de quelques jours lors de la chute des feuilles.

Feuilles de ginkgo : bienfaits avérés

Le ginkgo biloba possède de nombreuses vertus et, pour cette raison, entre très souvent dans la composition de traitements de phytothérapie et d’homéopathie.

En Occident, les feuilles sont principalement utilisées tandis que certains pays d’Asie emploient également les fruits à des fins thérapeutiques.

Feuilles à l’état brut

Elles sont utilisées soit :

  • En décoction : les feuilles de ginkgo biloba permettent le soulagement des affections bronchiques et respiratoires. Asthme et bronchite sont ainsi apaisés. Les feuilles possèdent en effet des vertus sédatives et expectorantes.
  • En cataplasme : les feuilles de ginkgo biloba contribuent à favoriser la cicatrisation des brûlures et érythèmes. Elles peuvent aider à la réparation cutanée dans le cas d’engelures.

Composé de produits phythothérapeutiques

Les feuilles de ginkgo entrent dans la composition de produits phyto et homéopathiques.

Sous la forme de gélules, de gouttes, de sirop, les extraits de feuilles de ginkgo possèdent des vertus reconnues en faveur d’une amélioration de la circulation sanguine (grâce à une teneur élevée en flavonoïdes), de stimulant de la mémoire et s’avèrent être un exceptionnel anti-inflammatoire.

On note donc parmi ses bienfaits :

  • amélioration de la circulation sanguine ;
  • prévient les caillots sanguins et donc indirectement les accidents cardio-vasculaires ;
  • lutte contre l'artériosclérose ;
  • améliore la convalescence après une thrombose ou un accident vasculaire cérébral ;
  • stimule les fonctions érectiles grâce à son caractère vasodilatateur ;
  • est efficace dans le cas d’hémorroïde et de phlébite ;
  • stimulant de la mémoire ;
  • favorise la concentration ;
  • oxygène le cerveau, ralentit le déclin cognitif et lutte contre la démence (source : NCBI - National Center for Biotechnology Information) ;
  • anti-inflammatoire ;
  • recommandé pour les personnes souffrant de maladies rhumatismales et musculaires, comme l’arthrite ou l’arthrose ;
  • atténue les acouphènes en raison de son effet vasodilatateur ;
  • soulage les migraines et céphalées en raison de son action sur l’insuffisance circulatoire cérébrale ;
  • combat les symptômes du trouble de l’anxiété généralisée (NCBI) chez des adultes (on obtient des résultats après un mois d'utilisation d’extraits normalisés de feuilles de ginkgo biloba) ;
  • protège les yeux car l’extrait normalisé de feuilles de ginkgo biloba améliore la vision des couleurs en cas de rétinopathie diabétique (NCBI) et ce même extrait permettrait de ralentir la détérioration de la vue chez les patients souffrant de glaucome (NCBI) ;
  • reconstitue les parois intestinales malmenées et répare les tissus des organes digestifs enflammés ;
  • enfin, les feuilles de ginkgo permettent également de tonifier l’ensemble de l’organisme et de lutter contre la fatigue nerveuse et physique.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider