Sommaire

L'achillée millefeuille est une plante médicinale très anciennement utilisée dans le monde. Elle est le remède puissant des blessures intérieures et extérieures. On dit d'elle qu'elle est la reine de la cicatrisation. C'est une plante qui fait partie de la pharmacopée populaire.

Tous les bienfaits de l'achillée dans notre article.

Légende de l'achillée et noms symboliques

Achille, le héros mythologique, spécialiste des remèdes, soigna sa blessure au talon grâce à la plante des soldats aux mille feuilles que les Romains appelaient millefollium.

On l'appelle :

  • herbe au charpentier, aux menuisiers, aux militaires, aux coupures pour son pouvoir cicatrisant puissant. Les ouvriers l'emmenaient toujours avec eux au temps des bâtisseurs de cathédrale ;
  • herbe de saint Joseph, saint patron des charpentiers pour les protéger de leurs blessures ;
  • herbe du nez, saignée de nez parce qu'elle permet de stopper les saignements de nez en introduisant une petite feuille dans la narine ;
  • sourcil de Vénus, millefeuille car ses feuilles évoquent la dentelle par leur finesse ;
  • herbe de la saint Jean car elle fleurit en juin ;
  • herbe du pharmacien.

Description de l'achillée

On la trouve facilement partout : sur les bords de chemin, les talus, les friches, en altitude aussi (où elle prend de la force et de la densité).

Elle est de petite taille : 50 cm environ.

Sa tige est dressée, simple, surmontée d'une fausse ombelle de fleurs de couleurs nuancées, variant du blanc au rose pâle, au presque rouge et jaune.

Ses feuilles sont finement découpées et très divisées.

Propriétés de l'achillée : bienfaits

Cette plante a de grandes qualités :

  • antispasmodiques : on dit que le ventre de la femme est le petit cœur. L'achillée agit sur le flux menstruel, en particulier lors de la ménopause ;
  • anti-inflammatoire grâce à la présence d'azulène ;
  • antiseptique ;
  • antihémorragique ;
  • vulnéraire : elle soigne les blessures ;
  • hémostatique : elle arrête les saignements de nez.

Propriétés de l'achillée : remède de la blessure

L'achillée soigne la blessure, qu'elle soit intérieure ou extérieure.

Tisane

Pour la consommer en tisane, procédez ainsi :

  • Laissez infuser 3 pincées de poudre de feuilles d'achillée avec 1 cuillère à soupe de fleurs et feuilles d'achillée dans 250 ml d'eau.
  • En vue d'une intervention (toute opération constitue une blessure), pour que le sang ne diffuse pas, prendre de l'achillée sous forme de tisane de feuilles et de sommités fleuries fraîches de préférence 3 jours avant l'opération, puis pendant les 10 jours suivants.
  • L'achillée aide les plaies à guérir sans s'infecter. Les lésions se ferment plus rapidement. On peut aussi prendre de la poudre d'achillée dans une infusion de fenouil, ou dans du vin.

Compresse

En cas d'eczéma, de plaies, de blessures, d'infections, de fissures des mamelons, de foulures, de contusions, des bleus des enfants, il suffit de :

  • faire bouillir des feuilles dans l'eau pendant 1 min ;
  • puis de les étaler sur un pansement que l'on applique sur la plaie ;
  • il est possible de boire en même temps une infusion d'achillée;
  • les fractures osseuses guérissent plus vite aussi.

Hildegarde de Bingen écrit : « Mais celui qui a reçu une blessure à l'intérieur de son corps, qu'il ait été battu à coups de bâton ou ait été déchiré intérieurement, broiera de l'achillée et boira cette poudre dans du vin chaud, et cela jusqu'à guérison ».

Propriétés de l'achillée : effets de son arôme et de son goût

Elle favorise le retour à une assise intérieure, une clarté, une stimulation créatrice.

L'achillée soigne l'âme lorsqu'elle est blessée.

Salade d'achillée : un délice

Elle peut être dégustée en sauce, et aussi en salade, mélangée à d'autres fleurs sauvages : pissenlits, violettes, pâquerettes, plantain. Si vous avez la chance d'avoir un petit jardin, il est très simple de lui garder une place car elle pousse facilement et son usage en plante fraîche est précieux.

Soupe d'achillée : pour mieux respirer

Dans une insuffisance respiratoire, cette soupe a un effet expectorant, et elle libère le souffle.

Mélangez ensemble achillée, oignon, fenouil, carottes, céleri, hysope, sauge, sel, pyrèthre, thym, ail, persil... Laissez cuire. Dégustez.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider