Sommaire

Le shiso est une plante très utile car pleine de vertus. On peut la cultiver sous nos latitudes, pourvu que l'on pense à la protéger durant l'hiver. Aromatique, médicinale, ornementale, cette plante originaire d'Asie mérite d'être connue.

Zoom sur son identité, ses propriétés médicinales, et ses diverses utilisations.

Shiso : fiche d'identité

Le shiso est une plante de la famille des Lamiaceae qui peut atteindre 90 cm de hauteur selon les variétés. Le nom latin du shiso est Perilla frutescens. On le nomme aussi herbe serpent à sonnette, sésame sauvage, péril de Nankin et les Chinois l'appellent zisu. Shiso est l'appellation phonétique de zisu au Japon.

Le shiso est cultivé en Asie. Il y est utilisé depuis le IIIe siècle pour ses vertus thérapeutiques. Il est considéré comme une plante :

  • Ornementale : c'est une plante esthétique qui fleurit en fin d'été et dont les feuilles sont tout aussi élégantes.
  • Aromatique : les feuilles de shiso parfument agréablement de nombreux mets. Sa saveur semble être une association de cannelle, de poivre, d'anis de menthe voire de basilic et de mélisse. On les utilise fraîches de la même façon que le laurier-sauce par exemple, ou séchées puis réduites en poudre. Vous pouvez cultiver du shiso en pot, en massif ou au potager, afin d'avoir toujours des feuilles aromatiques sous la main. Pensez à protéger votre shiso des gelées.
  • Médicinale : en phytothérapie, le shiso est proposé sous forme de : poudre, gélules, feuilles fraîches, infusion/tisane, huile essentielle.
  • Alimentaire : n'hésitez pas à ajouter des feuilles de shiso à vos salades fraîches, à vos poissons, à votre riz. Quant à ses fleurs, elles ne sont pas que décoratives : les fleurs de shiso sont aussi comestibles.

Shiso : propriétés médicinales

Nous l'avons vu, le shiso est réputé pour ses vertus médicinales. On attribue à ses tiges mais aussi à la plante dans son ensemble les bienfaits suivants :

  • agit contre le stress, l'anxiété, les excès de violence et d'agressivité.
  • atténue les troubles liés à une maladie du foie ;
  • guérit le rhume ;
  • soulage les maux de gorge ;
  • réduit la toux ;
  • prévient la grippe ;
  • limite les effets de l'asthme ;
  • permet de lutter contre de nombreuses allergies ;
  • aide à prévenir le cancer des os.

Il a été démontré scientifiquement que le shiso agit contre : la constipation, les nausées et vomissements et les douleurs abdominales.

Utilisation du shiso

Le shiso peut s'utiliser :

  • En usage interne : minéralisant, antibactérien, expectorant (toux), antiseptique, antispasmodique, antiasthmatique, carminatif (c'est-à-dire qu'il réduit les flatulences), stomachique (qui favorise la digestion), tonique.
  • En usage externe : apaise et répare, revitalise.

Ces pros peuvent vous aider