Sommaire

Phyllitis scolopendrium ou scolopendre, est une espèce de fougère protégée dans certaines régions. Ses autres noms, herbe à rate, ou herbe hépatique expriment son emploi médicinal contre les maux de la rate et du foie.

La scolopendre a encore d'autres bienfaits que nous découvrons maintenant.

Botanique et scolopendre

Les noms,Scolopendrium vulgare, Phyllitis scolenpendrium, Asplenium scolopendrium ou langue de cerf, proviennent de la forme des feuilles, longues et étroites, ressemblant à la langue de cerf :

  • La base des feuilles est en forme de cœur.
  • Sur sa face intérieure, elle cache de longs groupes de sporanges.
  • C'est une plante vivace qui atteint 15 à 50 cm.

La scolopendre est une plante de l'ombre qui pousse dans un sol drainé, humifère, assez calcaire et frais. Ses frondes découpées exposent une crête verte et large.

On peut l'admirer à toutes les saisons. Elle contient du tanin, du mucilage et des acides aminés libres.

Vertus médicinales de la scolopendre

Pendant longtemps, la médecine populaire a soigné la tuberculose pulmonaire avec la scolopendre. De nos jours, la médecine naturelle l'utilise pour :

  • les traumatismes crâniens et les commotions cérébrales ;
  • tous les traumatismes en général ;
  • les traitements postopératoires ;
  • les maux de tête ;
  • les douleurs hépatiques et de la rate ;
  • les douleurs intestinales ;
  • les douleurs pulmonaires, la bronchite et la toux ;
  • les douleurs de gorge ;
  • les douleurs de sinus ;
  • les douleurs abdominales ;
  • les douleurs ovariennes et des trompes (inflammation) ;
  • les troubles de la ménopause ;
  • les douleurs par inflammation des testicules et de la prostate ;
  • les cystites et cholécystites.

Élixir de phyllitis scolopendrium

Cet élixir est l'un des meilleurs remèdes d'Hildegarde de Bingen : Hildegarde de Bingen est une bénédictine abbesse célèbre du Moyen-Âge. Première femme médecin, compositrice et poète, elle écrit de nombreux traités sur l'art de soigner par les plantes.

Voici un extrait de ce qu'elle écrit à propos de la scolopendre : « La langue de cerf est chaude et aide le foie, les poumons et les intestins douloureux. Prends la langue de cerf, fais-la bouillir fortement dans du vin, puis ajoutes-y du miel et refais bouillir une fois. »

« Pulvérise ensuite du poivre long et deux fois plus de cannelle, mets ces épices dans le vin que tu remets à bouillir une fois, filtre ce breuvage, puis fais-en une boisson claire et bois-en souvent après les repas et à jeun, et cela est utile au foie, nettoie les poumons, guérit les intestins douloureux et enlève la pourriture et les glaires. Mais aussi un homme, qui devient fortement et brusquement faible à cause d'une douleur interne quelconque, qu'il boive tout de suite de cette poudre dans du vin chaud, et il ira mieux. »

Pour Hildegarde, le foie et les poumons, comme en médecine chinoise, sont liés l'un à l'autre sur le plan énergétique. Le vin de scolopendre agit en ce sens.

Ces pros peuvent vous aider