Sommaire

L'olivier, originaire d'Israël, est sans doute l'un des premiers arbres cultivés par l'homme. Les Égyptiens l'utilisaient déjà dans l'antiquité. Il est symbole de paix, de sagesse et de puissance.

L'olivier est un arbre méditerranéen dont les feuilles, utilisées en tisane, possèdent des vertus hypotensives, diurétiques et hypoglycémiantes. Découvrons-en détails les propriétés de ces petites feuilles argentées inondées de soleil.

Caractéristiques botaniques de l'olivier

L'olivier, Olea europaea, de la famille des Oléacées, s'appelle aussi olivier franc, mouraou, boutaillon, bouteillon, boucellaou, ampoullaou :

  • Son tronc est gris et tortueux et son écorce, de couleur blanc grisâtre puis brunâtre, est crevassée. Il mesure environ 10 mètres.
  • Ses feuilles persistantes sont lancéolées, d'une couleur vert-grisâtre au-dessus, et blanc-argenté au-dessous.
  • Ses petites fleurs blanches à quatre pétales, s'organisent en petites grappes dressées.
  • L'olive, son fruit, est déjà verte, puis pourpre-noire, avec un noyau dur.

Feuilles et fruits offrent de nombreux intérêts thérapeutiques :

  • Aux mois de mars et avril, avant la formation de leurs boutons floraux, et lorsqu'elles sont en pleine croissance, les feuilles sont récoltées, puis séchées. Elles sont alors préparées pour des tisanes, des gélules et des teintures-mère.
  • Aux mois de novembre et de décembre, les olives sont cueillies. Elles sont transformées en huile, par pression à froid, puis consommées dans l'alimentation ou bien en crème, liniment et onguent.

Vertus médicinales de la tisane de feuilles d'olivier

Par la présence de l'oleuropéoside, les feuilles d'olivier sont :

  • hypotensives et agissent sur l'ensemble des troubles subjectifs de l'hypertension artérielle : maux de tête, vertiges, bourdonnement d'oreilles ;
  • vasodilatatrices des coronaires et des artérioles périphériques ;
  • régulatrices du rythme cardiaque ;
  • diurétiques ;
  • actives dans la prévention de l'artériosclérose et des maladies coronariennes en abaissant le taux de mauvais cholestérol (LDL) et en augmentant le bon cholestérol (HDL) .

Les feuilles d'olivier, aux bienfaits diurétiques et hypoglycémiants, peuvent aussi être utilisées :

  • pour « les formes légères de diabète », c'est-à-dire non insulino-dépendant (lors de la grossesse ou bien dans les troubles de l'obésité) ;
  • pour faciliter la résorption des œdèmes et éliminer l'urée sanguine.

La tisane d'olivier est obtenue par infusion de ses feuilles :

  • Versez 20 feuilles séchées dans 30 cL d'eau, portez à ébullition 30 secondes.
  • Laissez infuser 10 minutes et filtrez. Buvez environ 3 tasses quotidiennement, lors des 3 repas.
  • Consommez la tisane pendant 3 semaines, puis arrêtez pendant une semaine. Poursuivez selon vos besoins.

Où trouver des feuilles d'olivier pour faire ses tisanes ?

Si vous habitez dans le sud de la France, vous pourrez cueillir des feuilles fraîches, et profiter de leur qualité optimale. Les feuilles sont davantage concentrées en principe actif.

Sinon, choisissez des feuilles biologiques, en vente au prix approximatif de 3 € les 50 g dans les herboristeries, les pharmacies, les magasins biologiques, les magasins diététiques, par correspondances et sur Internet.