Sommaire

Le bacopa est une plante grasse employée comme tonique cérébral en médecine ayurvédique qui le considère comme « le traitement pour la mémoire ». Découvrons ses vertus thérapeutiques en détail dans notre article.

Bienfaits du bacopa et mythologie hindoue

Les Indiens l'appellent brahmi, nom dérivé de Brahma, le dieu créateur qui « créa l'univers à la force de son mental », d'après la mythologie.

Le bacopa est employé depuis plus de 3 000 ans dans la médecine ayurvédique.

Bacopa : composants et bienfaits pour la mémoire

Le bacopa contient des alcaloïdes, des stérols, des flavonoïdes et des saponines triterpénoïdes (les bacosides A et B) ainsi que du potassium.

Ces substances :

  • favorisent la transmission de l'impulsion nerveuse ;
  • boostent la mémoire et les performances cognitives ;
  • aident à la concentration ;
  • apaisent l'anxiété.

Bienfaits du bacopa et médecine ayurvédique

En langue sanskrit « ayur » signifie vie et « veda » signifie science ou connaissance.

En Inde, l'ayurvéda est « une science thérapeutique sacrée, une philosophie et un art de vivre, datant de plus de 5 000 ans ». Les Rishis, grands sages de l'Himalaya, ont observé la nature et ses cinq éléments : eau, terre, feu, air, espace ou ether.

La médecine indienne ayurvédique porte un immense respect à l'âme et au corps et les soigne selon l'identité de chaque personne d'après son terrain, nommé dosha. Il existe trois doshas :

  • vâta, le vent, est sec, mobile, léger et rude ;
  • Pitta, le feu ou la bile, est chaud, vif, liquide et odorant ;
  • kapha, le flegme, est onctueux, doux, solide, lourd et lent.

La médecine indienne cherche une harmonie avec la constitution de base en découvrant ce qui aide à « rester en bonne santé et être heureux ».

Or, le bacopa est typiquement la plante qui permet de vivre plus longtemps en meilleure forme car elle « n'ajoute pas seulement du volume ou de la quantité au corps, mais améliore sa qualité, en soutenant la forme optimale et la fonction des différents organes, dhatus (les tissus) et doshas du corps ».

Mise en valeur des bienfaits du bacopa par la science

De nombreuses recherches actuelles explorent les bienfaits de cette plante indienne ayurvédique. S.Schafer, naturopathe, cite :

  • des études indiennes montrent que le bacopa « favorise la vigilance et la concentration » ;
  • des études australiennes montrent que « la capacité d'apprentissage augmente » ;
  • d'autres études montrent « une amélioration de la mémoire immédiate ainsi qu'une plus grande curiosité et disponibilité intellectuelle chez les 40-65 ans » ;
  • des études cherchent l'utilité du bacopa « chez l'enfant hyperactif ou dans les pathologies comme celles d'Alzheimer ou de Parkinson ».

Par ailleurs, le bacopa :

  • Protège le cerveau des dommages causés par les radicaux libres en stimulant l’activité des enzymes antioxydantes et elle augmente l’apport de sang au cerveau, sachant qu'une mauvaise vascularisation cérébrale diminue les performances cérébrales et peut favoriser l’apparition de troubles neurologiques tels que la maladie d’Alzheimer.
  • Agit sur des zones sensibles du cerveau : l’hippocampe (zone impliquée dans la mémoire), le striatum (c’est là que sont prises nos décisions) et le cortex préfrontal (zone rattachée aux émotions et humeur).
  • Empêche les cytokines inflammatoires de se libérer dans le cerveau (elle réduit l’inflammation du système nerveux central et les troubles qu'elle génère.
  • Favorise la neuroplasticité, liée aux mécanismes d’apprentissage et de mémorisation.

Bacopa : mode d'utilisation traditionnel

Les feuilles et les tiges de bacopa sont pressées pour en extraire un jus, et fabriquer des teintures mères, ou bien elles sont séchées, puis broyées en poudre pour la préparation de gélules. On recommande en général deux gélules le matin pendant un mois, à prendre un mois sur deux.

Vous pouvez aussi préparer un tonique cérébral efficace en réalisant une décoction de bacopa (feuille, tige, fleur ou racine) avec 30 g de plante pour 240 ml de lait (végétal pourquoi pas) et un litre d'eau. Portez le tout à ébullition et patientez jusqu'à l’évaporation totale de l'eau. Ainsi pour 30 g de plantes on a 240 ml de lait et 1 litre d'eau.

Vous pouvez même rendre cette préparation encore pus efficace en l'associant à de l’ashwagandha et à de la cannelle, du gingembre ou encore de la cardamome.

En Inde, on effectue des cures pendant deux à quatre mois dans les moments d'anxiété.

Bacopa : où l'acheter ?

Vous trouverez les teintures mères et les gélules en vente dans :

  • les pharmacies ;
  • les magasins diététiques ;
  • les magasins biologiques ;
  • des sites par correspondance ;
  • sur Internet.

Ces pros peuvent vous aider