Sommaire

Une cystite est une inflammation de la vessie très douloureuse souvent causée par une infection bactérienne. Courante chez les femmes, elle est en principe bénigne, mais nécessite un traitement médical.

Pour éviter qu'elle récidive, il existe de nombreuses plantes désinfectantes apaisantes et calmantes que l'on prépare en tisane. Les meilleures sont la bruyère et la busserole. Petit tour d'horizon.

Cystite : ce qu'il faut savoir

Une cystite se caractérise par une sensation de lourdeur dans la vessie, des brûlures et picotements, une envie fréquente d'uriner, de la fatigue.

La vessie féminine peut être contaminée par un colibacille d'origine intestinale. Certaines circonstances peuvent favoriser la survenue d'une cystite : les règles, une grossesse, la chaleur en été…

Dans la majorité des cas, la cystite nécessite des anti-infectieux, des antibiotiques urinaires ou des antalgiques.

Traitement de la cystite par les tisanes

Bruyère et busserole contre la cystite

Des tisanes peuvent être associées au traitement de la cystite, puis utilisées pour éviter les récidives.

Les tanins (anthocyanes et flavonoïdes) présents dans les plantes de bruyère et de busserole ont :

  • une action anti-inflammatoire sur les parois de la vessie ;
  • un effet antalgique ;
  • une action diurétique qui permet de drainer l'appareil urinaire et d'éliminer plus aisément les bactéries ainsi que les toxines sécrétées.

La bruyère, (Calluna vulgaris) fait partie des principales plantes utilisées pour traiter la cystite :

  • De la famille des Ericacées, c'est un sous-arbrisseau commun de 10 à 50 cm de haut, qui pousse dans toute l'Europe sous forme de tapis extraordinaires aux couleurs mauves, roses ou violettes.
  • Dans le langage symbolique, elle exprime la « rêverie solitaire ». Victor Hugo écrivait : « un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur ».
  • La bruyère offre une excellente tisane dépurative : laissez infuser 50 g de plante séchée dans un litre d'eau bouillante, et buvez-en 4 fois dans la journée.

La busserole ou arbousier-raisin d'ours a également cette vertus :

  • Dans les montagnes européennes, la busserole (Arctostaphylos uva ursi) de la famille des Ericacées, est un petit arbrisseau toujours vert, avec de longues tiges rampant sur le sol.
  • La feuille de busserole est riche en arbutoside, se transformant en hydroquinone, très actif contre les germes infectieux.
  • La busserole contribue à assainir les voies urinaires, particulièrement dans la cystite et l'urétrite. Laissez infuser 3 g de feuilles séchées et pulvérisées dans une tasse d'eau bouillante pendant 10 minutes, filtrez, puis buvez 3 à 4 tasses par jour.

L'efficacité de la busserole est liée à l'alcalinité des urines. Il est donc nécessaire de suivre des règles diététiques rigoureuses : fruits et légumes frais en grande quantité, peu d'agrumes, de viandes et de laitages, pas de charcuterie. La prise de bicarbonate de soude réduit l'acidité des urines.

Cystite : d'autres plantes en tisane

Le buchu peut aussi être préparé en tisane :

  • La feuille de buchu possède des propriétés diurétiques grâce à ses flavonoïdes et antiseptiques grâce au diosphénol.
  • Il est conseillé de manger des légumes frais riches en potassium comme le brocoli, l'artichaut, l'asperge ou l'abricot lors d'une cure, car la feuille de buchu peut entraîner des fuites de potassium.
  • Pour préparer la tisane de buchu : versez un sachet-dose dans 1 tasse d'eau bouillante et buvez 1 à 3 tasses par jour avant les repas. ll est possible d'ajouter de la bruyère à cette tisane.

La bugrane épineuse (Ononis spinosa) appartient à la famille des Fabacées :

  • C'est une plante herbacée ligneuse à la base, longue de 80 cm. Elle est souvent épineuse. Sa racine, aux effets anti-inflammatoires, est récoltée en toute saison (surtout au printemps et en automne), séchée, fragmentée et utilisée en tisane.
  • Versez 3 à 5 g de racine pour 10 cL d'eau bouillante, laissez infuser 5 minutes, sucrez avec du miel et ajoutez anis et fenouil pour aromatiser. Vous pouvez la mélanger avec le buchu.

Vous pouvez, pour lutter contre la cystite, réaliser une tisane de bruyère, busserole, chiendent, griottier et maïs :

  • Mélangez 200 g de sommités fleuries de bruyère, 300 g de feuilles de busserole, 100 g de rhizomes de chiendent, 100 g de pédoncules de griottier, 100 g de styles de maïs.
  • Prenez 20 g de ce mélange, et faites une décoction de 5 minutes dans 500 ml d'eau, buvez 1 tasse de ce décocté, 4 fois par jour à distance des repas.

Découvrez ces plantes aux vertus médicinales :

  • Le chiendent (Elymus repens), blé rampant, herbe à deux bouts, appartient à la famille des Poaceae. C'est une plante herbacée vivace haute de 40 à 50 cm, avec de longs rhizomes traçant. Ce sont eux qui possèdent des vertus thérapeutiques pour augmenter l'élimination aqueuse urinaire. Le chiendent produit une huile essentielle aux propriétés antibiotiques antibactériennes.
  • Le griottier (Prunus cerasus), ou cerisier aigre, appartient à la famille des Rosaceae. C'est un arbre à écorce lisse et noirâtre, aux fleurs blanches. Ses fruits, (griottes, cerises rouges, cerises aigres), sont portés par un long pédoncule : la queue de cerise aux vertus médicinales sédatives dans l'inflammation des voies urinaires. De plus, elles augmentent le volume aqueux urinaire.
  • Le maïs (Zea mays) ou blé d'Inde, blé de Guinée ou d'Espagne appartient à la famille des Poacées. C'est une grande plante herbacée annuelle originaire d'Amérique centrale. Solide, le maïs a une robuste tige, longue de 2,50 m. Ce sont les barbes ou stigmates, cueillis avant la pollinisation qui sont utilisées en tisane (ou sous forme d'extrait aqueux) pour leur vertus diurétiques et anti-inflammatoires. La plante peut aussi être utilisée seule, à raison d'une cuillère à café de stigmates pour une tasse d'eau. Portez vite à ébullition, puis laissez infuser 5 minutes.

Tisane d'épices et cystite

Broyez 6 gousses de cardamome aux vertus diurétiques, avec de la cannelle. Laissez infuser dans l'eau bouillante, filtrez et dégustez.

Conseils pour prévenir la récidive d'une cystite

Certains petits gestes de prévention vous aideront à éviter la récidive d'une cystite :

  • buvez 1,5 litre d'eau chaque jour voire plus durant une canicule ou un voyage en avion ;
  • allez aux toilettes dès que vous en avez envie ;
  • évitez le tabac ;
  • apprivoisez vos émotions pour contrôler votre stress ;
  • buvez du jus de canneberge.

La canneberge d'outre-Atlantique (Vaccinium macrocarpon) de la famille des Ericacées, est abondante dans les tourbières de l'Amérique du Nord et du Canada et les forêts d'altitude. C'est un arbrisseau qui pousse lentement ressemblant à la myrtille.

L'action du cranberry sur les germes est mise en évidence par beaucoup d'études : les anthocyanidines de la canneberge inhibent les adhésines émises par les bactéries (Escherichia coli, Staphylococcus aureus...) et les empêchent de rester sur les parois de l'épithélium des voies urinaires.