Sommaire

L’orthosiphon, appelé également « barbiflore », « thé de Java » ou encore « moustaches de chat » est très utilisée en phytothérapie.

C’est une plante qui augmente le volume des urines, stimule la vidange de la vésicule biliaire. Elle entre également dans la composition de nombreux compléments alimentaires destinés à accompagner un régime amincissant.

Le point sur ses bienfaits et effets secondaires dans notre article.

Origine et caractéristiques de l'orthosiphon

L’orthosiphon est un arbuste originaire de sud-est asiatique, il est cultivé en Malaisie et en Indonésie, introduit dans l’ensemble des pays tropicaux autant pour ses qualités décoratives que pour ses propriétés médicinales. Il pousse dans les lieux humides, le long des cours d’eau et en bordure des marais.

C'est une herbe vivace, buissonnante, dressée de 30 à 60 cm de hauteur. Ses feuilles sont opposées et velues sur les deux faces, elles sont de couleur vert sombre sur leur face supérieure et vert plus clair sur leur face inférieure.

Les fleurs, à longues étamines, sont de couleur blanche ou lilas, d’où le nom vernaculaire de « moustache de chat ».

L'orthosiphon dégage une odeur très légèrement aromatique.

Orthosiphon : propriétés pharmacologiques

Les différentes études faites ont démontré diverses propriétés médicinales à l’orthosiphon :

  • Activité diurétique par augmentation du volume d’urine émis.
  • Activité hypotensive par augmentation du calibre des gros vaisseaux, ce qui entraine une diminution des chiffres de la tension artérielle.
  • Activité hépatobiliaire par augmentation de la synthèse et de l’évacuation de bile par la vésicule biliaire.
  • Activité métabolique :
    • Propriétés hypoglycémiante en diminuant le taux de glucose dans le sang, ce qui est une propriété intéressante en cas de diabète non insulino-dépendant.
    • Lipolyse avec mobilisation des graisses hors des cellules.
  • Activité anti-inflammatoire et anti-oxydante
  • Activité néphroprotectrice :  efficacité dans le traitement des maladies rénales.

Bienfaits de l’orthosiphon

Certaines indications laissent à discuter quant à leurs efficacités au long cours, mais on peut tout de même noter plusieurs points :

  • L’orthosiphon est une plante généralement utilisée dans le cadre des régimes minceurs : elle a un effet dépuratif, facilite l’élimination rénale d’eau et de certains composés toxiques.
  • Prévention des coliques néphrétiques.
  • Effet hypoglycémiant.
  • Effet antioxydant et anti-inflammatoire.
  • Traitement de l’hypertension artérielle modérée.
  • Stimulation de la vidange de la vésicule biliaire et digestion facilitée.
  • Antiseptique et antibactérien des voies urinaires.

Dans quels cas prendre de l'orthosiphon ?

Pathologies rénales et des voies urinaires

  • Ce sont les pathologies au cours desquels l’utilisation d’un diurétique puissant est indiquée. 
  • Pathologies rénales et des voies urinaires.
  • Traitement curatif et préventif des micro-lithiases rénales.
  • Maladies inflammatoires des voies urinaires.

Pathologies métaboliques

  • Augmentation du taux d’acide urique dans le sang ou hyperuricémie.
  • Insuffisance de sécrétion ou d’excrétion biliaire.
  • Au cours des régimes minceurs et de perte de poids en complément d’une diète.
  • En cas de rétention hydro-sodée avec œdème, cellulite.

Orthosiphon : quelles formes et quels dosages utiliser ?

L’orthosiphon se présente sous forme de plante séchée ou de phyto-médicament. La plante sèche ou en poudre est utilisée en infusion (2 cuillerées à café dans 1 litre d’eau bouillante, à boire tout au long de la journée)

Aucun risque de toxicité n'a été démontré par les différentes études entreprises avec l'orthosiphon.

Contre-indications et précautions d’emploi

En fait, il n’y a pas de contre-indication absolue, on parle plutôt de précautions d’emploi :

  • en cas de maladie du cœur ou du rein ;
  • au moment des crises de colique néphrétique ;
  • femme enceinte ou allaitante ;
  • enfants et adolescents moins de 18 ans.

Aucune interaction médicamenteuse n’a été rapportée avec l’orthosiphon, cependant il vaut mieux informer son médecin prescripteur.

Ces pros peuvent vous aider