Sommaire

Les fleurs de tussilage s'emploient pour soigner l'inflammation des bronches, la toux sèche, les irritations du pharynx et de la bouche. Découvrons en détail cette fleur sauvage et vivace qui apparaît au tout début du printemps deux ou trois mois avant les feuilles, et que l'on nomme pour cela « le fils avant son père » , « emblème des prodiges ».

Bienfaits du tussilage : description

Le tussilage, Tussilago farfara, de la famille des Astéracées, s'appelle aussi « pas d'âne » car la forme de la feuille ressemble au pas de l'âne ou à un cœur. On la nomme aussi pied de cheval, herbe aux pattes, chasse-toux, fleur de pipe ou pipo car sa feuille se fume comme tabac.

Le tussilage, originaire d'Europe et d'Asie, préfère les terrains argileux et calcaires, humides, de préférence en montagne :

  • sa racine est épaisse et aromatique ;
  • ses tiges fleuries portent des écailles rougeâtres ;
  • ses fleurs du capitules sont de deux manières : les fleurs du centre sont courtes, et celles du tour sont fines et rayonnent comme le soleil. Les fleurs, avec leur saveur aromatique douce, sont mellifères ;
  • ses feuilles sont de couleur vert gris au-dessus, et blanchâtres et cotonneuses, larges en dessous ;
  • ses fruits sont bruns.

Propriétés médicinales du tussilage

Vertus antitussives

La fleur de tussilage fait partie de la tisane aux 7 fleurs pectorales avec la mauve, la guimauve, la gnaphale, le coquelicot, la violette et le bouillon blanc. Cette fleur est :

  • calmante ;
  • adoucissante ;
  • efficace contre la toux en l'apaisant ;
  • expectorante ;
  • dilatatrice des bronches ;
  • fluidifiante des sécrétions bronchiques ;
  • antiseptique (grâce à ses tanins).

Affections respiratoires

Le tussilage est donc indiqué pour toutes les affections respiratoires : bronchites aiguës et chroniques, catarrhes bronchiques, asthme, emphysème pulmonaire, bronchopneumonie, grippe, trachéite, laryngite, pharyngite, angines, extinction de voix.

Affections de la peau

En usage externe, le tussilage soigne les affections de la peau :

  • blessures ;
  • ulcères ;
  • peau grasse ;
  • éruptions et dermatites (inflammations) ;
  • nettoie et fortifie le cuir chevelu.

Bienfaits du tussilage : quelle utilisation ?

Seul un médecin saura déterminer un traitement avec le tussilage. Le tussilage est utilisé en :

  • infusion filtrée afin d'enlever les petits poils se détachant des capitules et pouvant irriter la gorge ;
  • gargarisme ;
  • compresses et lotions avec une infusion concentrée.

Le tussilage a depuis toujours la renommée de donner un bon tabac.

Pour sa fabrication :

  • ses feuilles sont empilées par étages superposés ;
  • puis laissées fermenter ;
  • et séchées en tortillons.

Mais la présence de résine impose la prudence quant à l'innocuité de ce tabac !

On peut aussi utiliser aussi le tussilage en cuisine :

  • Les fleurs se dégustent en salade, en omelette, en cake, ou sautées à la poêle avec du beurre.
  • Les feuilles se cuisinent en beignets.

Ces pros peuvent vous aider