Sommaire

La tisane de romarin nous rajeunit (la Reine de Hongrie composa une eau de romarin pour « conserver forme et jeunesse »), nous tonifie, et décongestionne notre organisme. Le romarin, par ses très profondes vertus médicinales, est une plante appréciée dans tout le bassin méditerranéen.

Partons à la rencontre de ce végétal, symbole de sincérité en Grèce et « emblème de la fidélité des amants ».

Tisane de romarin : description botanique

Le romarin, Rosmarinus officinalis, de la famille des Lamiacées, est encore appelé :

  • herbe-aux-couronnes : les Grecs tressaient des couronnes dans leurs cheveux pour fortifier leur mémoire ;
  • rosée de mer, car le romarin grandit près de la mer, « en reçoit les vapeurs qui tombent sous forme de rosée » ;
  • encensier ;
  • rose marine ;
  • romarin des troubadours ;
  • bouquet-de-la-Vierge.

C'est un arbrisseau aromatique rameux et touffu haut d'un mètre environ :

  • en France, on le rencontre essentiellement de Perpignan à Menton sur toute la côte, et il disparaît en altitude ;
  • ses feuilles persistantes, étroites, presque en aiguille, sont vertes-gris au-dessus, et blanches duveteuses en-dessous ;
  • ses fleurs, bleu pâle porcelaine, mauve/violet, fleurissent en mai, juin.

Ses parties utilisées en infusion sont :

  • les sommités fleuries récoltées à la floraison, puis séchées ;
  • les feuilles récoltées en toute saison, mondées, puis simplement mises à sécher.

La puissance des composants du romarin lui donne des propriétés exceptionnelles. Il contient :

  • des flavonoïdes : diosmétine, genkwanine ;
  • des acides phénols : l'acide rosmarinique, entre autre ;
  • des diterpènes phénoliques tricycliques ;
  • des phytostérols.

Bienfaits de la tisane de romarin

La tisane de romarin a de nombreux bienfaits :

  • stimulantes, en particulier pour la vésicule biliaire ;
  • diurétiques ;
  • expectorants ;
  • anti-inflammatoires ;
  • spasmolytiques : le romarin apaise les spasmes d'origine digestive ;
  • antioxydants.

La tisane de romarin va donc agir sur :

  • La fatigue : le romarin tonifie en cas de surmenage physique et psychique ou de faiblesse générale et favorise l'endormissement par son effet relaxant, lorsqu'il est pris le soir en tisane.
  • Les troubles nerveux : le romarin soigne la migraine, l'angoisse, la fragilité nerveuse et les troubles du rythme cardiaque d'origine nerveuse.
  • La digestion : le romarin a un rôle hépatoprotecteur par son pouvoir « piégeur de radicaux libres » , il s'oppose à la survenue des hépatites toxiques ; il maintient constante la fluidité des membranes, ce qui permet l'activité enzymatique hépatique normale. Il agit aussi contre la dyspepsie, les crampes, les ballonnements et la constipation.
  • Les infections bronchiques et ORL : grippe, bronchite…
  • Les spasmes de l'utérus en cas de règles douloureuses.

En usage externe, le romarin calme les douleurs rhumatismales et inflammatoires.

Tisane de romarin et médecine chinoise

Le romarin a un effet stimulant sur le système nerveux sympathique et les glandes surrénales, c'est-à-dire les reins. En médecine traditionnelle chinoise, « le Rein est la mère du Foie » : « l'énergie du Rein nourrit l'énergie du Foie. En stimulant le Rein, on rééquilibre le Foie ». Le romarin « soigne la fatigue psychique et les états dépressifs ».

Selon la classification énergétique, le romarin est un végétal amer et légèrement piquant.

Contre-indication de la tisane de romarin

L'emploi trop intensif du romarin peut irriter les reins.

Il est contre-indiqué chez les personnes souffrant de colite (inflammation de la muqueuse intestinale).

Préparation d'une tisane de romarin

« On constate qu'il a quelque chose à faire avec l'éveil, la présence d'esprit » C. Escriva et JM. Florin.

Pour vous protéger des maux de l'hiver et tonifier votre organisme, mélangez avec les feuilles de romarin, des feuilles de thym, d'aigremoine, de ronce, de primevère et de la racine fraîche de gingembre.

Une cure de tisane de romarin est de 7 jours environ :

  • versez une cuillère à café de plante dans une tasse d'eau bouillante ;
  • laissez infuser 10 minutes ;
  • buvez 3 tasses par jour après les repas en cas de dyspepsie, crampes, ballonnements, constipation ;
  • infusez deux cuillères à café de plantes pour les infections bronchiques et ORL.

Tisane de romarin contre une insuffisance hépatique

Prenez :

  • 80 g de feuilles d'artichaut ;
  • 80 g de racines de chicorée ;
  • 60 g de racines de pissenlit ;
  • 60 g de sommités fleuries de romarin ;

Puis, avec 10 g de ce mélange, réalisez une décoction de 5 minutes dans 500 mL d'eau.

Dégustez une tasse à jeun le matin, puis une tasse une demi-heure avant chaque repas.

Où trouver du romarin ?

Le romarin peut être cultivé dans votre jardin, et vous permet ainsi de le cueillir toute l'année, en préférant le printemps, car ses principes actifs sont alors très concentrés. Utilisez-le frais, ou faites-le sécher à l'abri du soleil dans un endroit sec et aéré.

Sinon, vous le trouverez en vente bio (environ 4 € les 50 g) : sur le marché, en pharmacie, en magasin biologique ou diététique, par correspondance.