Sommaire

Le trèfle rouge ou trèfle des prés, miel des prés, trèfle violet ou commun, herbe aux guérisseurs, est une petite plante sauvage populaire-magique, aux vertus pectorales et digestives très appréciées.

Découvrons ce végétal porte-bonheur qui pousse spontanément dans notre jardin.

Description botanique du trèfle rouge

Le trèfle rouge, Trifolium pratense, au nom anglais red clower, et au nom espagnol trébol violeta, pousse dans les prairies et les pâturages humides, notamment sur les sols calcaires d'Europe et d'Amérique du Nord. Il préfère les endroits très ensoleillés, en particulier le pourtour méditerranéen.

C'est une plante herbacée vivace de la famille des légumineuses ou Fabiacées :

  • elle peut être haute de 50 cm ;
  • ses feuilles sont organisées en trois folioles ovales présentant une tache blanche en forme de croissant bien caractéristique sur leur gerbe ;
  • ses fleurs sont de couleur rouge violet ;
  • on utilise les fleurs et les feuilles.

Le trèfle rouge renferme des tanins, des glucosides , des acides organiques et des pigments.

Il renferme également des substances nutritives en grandes quantités qui lui confèrent des propriétés revitalisantes et reconstituantes (stimulation des défenses immunitaires, ralentissement du vieillissement cellulaire grâce à son pouvoir antioxydant) :

  • provitamine A :
  • les huit acides aminés essentiels ;
  • vitamines C,B,E,K ;
  • iode, cobalt, fer, zinc, manganèse, potassium, phosphore, magnésium, calcium.

Bienfaits du trèfle rouge

Depuis très longtemps, le trèfle rouge est connu en Asie et en Occident. La médecine traditionnelle chinoise l'emploie « comme soutien nutritionnel dans le traitement des longues maladies ». En usage interne :

  • Le trèfle rouge soigne les affections respiratoires : il apaise les spasmes bronchiques de l'enfant, la toux (il est employé en herboristerie traditionnelle chinoise et russe pour le traitement de la toux) et l'enrouement.
  • Il favorise la sécrétion de la bile et soigne les affections digestives : diarrhées, gastrite, inappétence.
  • Le trèfle rouge intervient pour soigner les infections urinaires. Il a aussi des bienfaits diurétiques et dépuratifs.

En usage externe, le trèfle rouge apaise les irritations de la peau, les dermites (inflammations), le psoriasis et l'eczéma.

Trèfle rouge : quelles utilisations ?

Préparation du trèfle rouge

Vous pouvez préparer du trèfle rouge en :

  • Décoction : prenez 20 à 30 g de feuilles ou/et de fleurs de trèfle rouge pour un litre d'eau, laissez frémir à petit feu durant 10 minutes. Buvez 5 tasses par jour.
  • Compresses et bain : utilisez la même décoction, mais concentrez-la davantage. Appliquez une compresse sur la peau lésée.

Trèfle rouge et graines germées

« On appelle graine germée toute graine dont le métabolisme se réveille au contact de l'eau, de l'air, et de la chaleur et qui se met à croître » (quelle santé, 4/2006). En improvisant un petit germoir, laissez germer quelques graines de trèfle rouge.

Après trois jours de germination, la teneur en protéines du trèfle rouge est multipliée de manière extraordinaire, ainsi que celle des vitamines. Dégustez-les sur une tartine de fromage blanc et poivré, ou dans une salade par exemple.

Trèfle blanc et trèfle rouge

Le trèfle blanc ou rampant, ou de Hollande, Trifolium repens, est une espèce semblable à celle du trèfle rouge, ou trèfle commun. Mais il présente des fleurs blanches et sent le foin d'une manière forte.

Il a les mêmes vertus que le trèfle rouge, mais en plus, sa décoction versée dans l'eau du bain, offre un bienfait anti-rhumatismal.

Ces pros peuvent vous aider