Sommaire

La verge d'or est une herbe vivace et vigoureuse qui habite les jardins de notre enfance. Elle possède de grandes vertus médicinales anti-douleurs, entre autres, utilisées dans les traitements de l'inflammation, de l'infection des voies urinaires, de la lithiase urinaire, des plaies et des ulcérations.

Elle est « l'amie des reins ». Partons à sa découverte dans la suite de notre article.

Observation botanique de la verge d'or

La verge d'or appartient à la famille des Astéracées. Son nom est en rapport avec la disposition de ses fleurs en grappes allongées. Son nom latin est Solidago, c'est-à-dire, « je consolide », qui vient de son effet cicatrisant avec les plaies.

On l'appelle aussi verge dorée, solidage des bois ou herbe-des-juifs. La verge d'or est haute d'environ un mètre :

  • sa tige est ronde et de couleur rouge ;
  • ses feuilles sont ovales, longues, velues, dentées ;
  • ses fleurs sont jaunes, elles ont un parfum de miel ;
  • son fruit est un akène jaune pâle :
  • elle pousse en Europe, en Afrique du Nord, en Asie, en Amérique ;
  • ses sommités fleuries sont récoltées en août, séchées, puis fragmentées.

Les sommités fleuries de la verge d'or renferment une huile essentielle, des tanins catéchiques qui ont des bienfaits astringents, des flavonoïdes, des saponosides triterpéniques, des acides phénols.

Vertus médicinales de la verge d'or

Le médecin médiéval Arneau de Vilanova la définissait comme « admirable pour provoquer l'urine et pour casser les pierres des reins ». La verge d'or a des vertus médicinales astringentes, antidiarrhéiques, anti-inflammatoires, analgésiques, diurétiques et antifongiques.

La verge d'or contribue à augmenter la résistance des vaisseaux sanguins et à favoriser la circulation dans les veines.

Par voie externe, les extraits de sommités fleuries de la verge d'or aident la cicatrisation des plaies et des ulcérations.Pour réaliser une compresse que vous déposerez 2 fois par jour sur la blessure, faites bouillir pendant deux minutes, 50 g du végétal dans un litre d'eau, puis imprégnez un linge avec cette décoction.

Par voie interne, la verge d'or :

  • prévient et soigne la lithiase urinaire ;
  • traite l'infection des voies urinaires : néphrite (inflammation des reins), néphrose (albuminurie, perte d'albumine dans les urines), cystite, affections prostatiques et calme les douleurs de la miction ;
  • traite l'insuffisance d'élimination des urines ;
  • purifie le sang de substances toxiques et permet des cures dépuratives.

Sous quelles formes utilise-t-on la verge d'or ?

Les sommités fleuries séchées de la verge d'or s'utilisent en sirop, en teinture-mère, en lotions, en cataplasmes, en décoction et en tisane (comptez environ 12 € les 150 g. Il n'est pas observé d'effets indésirables toxiques.

Pour préparer une infusion de verge d'or, prenez :

  • 1,5 g à 3 g de sommité fleuries ;
  • laissez infuser dans une tasse d'eau bouillante pendant un quart d'heure ;
  • filtrez puis buvez 3 à 5 tasses par jour.

Pour une décoction,portez à ébullition les 1,5 à 3 g de sommités fleuries, puis filtrez. En Espagne, l'infusion de verge d'or soigne la diarrhée estivale des enfants. Elle est aussi utilisée pendant leur période de percée dentaire.