Masque naturel pour visage

Écrit par les experts Ooreka

 

En phytothérapie, la préparation des plantes médicinales sera différente selon l'usage que l'on destine : infusion, macération, décoction, bouillon ou poudre pour la voie interne, et cataplasme ou masque pour l'usage externe.

Pourquoi faire un masque naturel ?

Très utilisés en cosmétique, les masques sont assez faciles à faire. Ils peuvent être préventifs ou curatifs : ils s'utilisent en entretien courant, ou au coup par coup selon l'effet voulu.

Leur but est de laisser poser une ou plusieurs plantes ou extraits de plantes sur le visage, permettant ainsi, selon l'effet recherché :

  • Soit un nettoyage en profondeur.
  • Soit un apport en hydratation.

Pour donner un aspect plus compact à son masque, on peut utiliser une base liante : yaourt nature, ou crème hydratante pour un masque hydratant, ou argile pour un masque pour peaux grasses. Mais, tout dépend des autres ingrédients.

Exemples de masque naturel

  • Vous connaissez déjà le masque à base de yaourt et de concombre, très apprécié des peaux à tendance grasse.
  • On en trouve beaucoup à base de légumes et plantes aromatiques mais certains, plus spécifiques, font intervenir les plantes médicinales.
  • Un masque capillaire à la banane n'a besoin d'aucun « liant », il suffit d'écraser la banane à la fourchette en ajoutant un peu de miel de bonne qualité, puis d'étaler cette préparation sur les cheveux et de laisser poser 15 à 20 minutes avant de rincer. Cette recette est à la fois peu coûteuse et souveraine sur les cheveux secs.
  • Un masque à l'avocat a le même avantage. Il sera très apprécié des peaux sèches ou des cheveux secs. Il suffit d'écraser un ou deux avocats, jusqu'à obtention d'une pâte. Appliquer ensuite sur le visage et le cou en couche épaisse et laisser poser une dizaine de minutes avant de rincer.

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !