Phytothérapie et aromathérapie : la phyto-aromathérapie

Écrit par les experts Ooreka

 

On associe assez souvent la phytothérapie et l'aromathérapie.

Qu'est-ce que l'aromathérapie ?

L'aromathérapie est une méthode à la fois préventive et curative qui utilise les essences de plantes, encore appelées « huiles essentielles ». Ces dernières sont extraites des plantes médicinales.

Si l'on utilise les plantes depuis la nuit des temps, il faut attendre l'ouvrage officiel de R.M. Gatefossé paru en 1937 et intitulé Aromathérapie pour que ce terme apparaisse et soit largement utilisé.

D'abord réservée au milieu médical, l'aromathérapie s'est vulgarisée ces dernières années, ce qui mérite quelques avertissements aux personnes qui n'ont pas de connaissances suffisantes : une huile essentielle improprement utilisée peut devenir toxique pour l'organisme.

Qu'il se fasse par voie interne ou par voie externe, l'emploi d'une huile essentielle doit respecter les indications thérapeutiques et contre-indications. On utilisera toujours une huile essentielle mélangée à un excipient (miel en usage interne ou huile pour un massage en usage externe par exemple).

Dans tous les cas, il est important de demander conseil à un spécialiste pour l'utilisation d'une essence de plante : médecin, pharmacien, naturopathe, aromathérapeute.

La phyto-aromathérapie

L'usage des deux thérapies n'est pas tout à fait le même, mais lorsque l'on est passionné par les plantes et que l'on a une connaissance suffisante de ces disciplines, on peut se lancer dans cette pratique qu'est la phyto-aromathérapie.

La phyto-aromathérapie est une méthode de soin à la fois préventif et curatif qui utilise conjointement la phytothérapie et l'aromathérapie :

  • La phytothérapie utilise les plantes entières ou l'une ou l'autre partie d'une plante, selon la prescription donnée et en veillant à connaître les parties toxiques ou dangereuses d'une plante. Les différentes parties d'une plante n'auront pas les mêmes propriétés, et il est toujours important de se faire préciser si l'on parle de fleurs, de racines, de feuilles, etc. Un traitement de phytothérapie peut se faire par voie interne ou par voie externe.
  • Quant à l'aromathérapie, elle utilise exclusivement les essences de plantes : ce sont les huiles essentielles.

Exemple : traiter l'acné en phyto-aromathérapie

On pourra proposer une décoction de plantes (phytothérapie) à base de racines de bardane, de feuilles d'ortie, de pensée sauvage à raison de 5 g de plantes par tasse de décoction.

Cette recette de phytothérapie sera indiquée par voie interne à raison d'une tasse à chaque repas.

En application locale, on peut proposer une lotion avec un mélange d'huiles essentielles (aromathérapie) de myrrhe et de lavande : mélanger quelques gouttes dans une lotion à base de vinaigre.

Mise en garde

Insistons ici sur le fait que l'usage de la phyto-aromathérapie nécessite de nombreuses connaissances et qu'il faut respecter les indications et contre-indications des plantes. En cas de doute, il faut absolument l'avis d'un expert.

L'usage de la phyto-aromathérapie ne dispense pas le patient d'un conseil médical et il serait hasardeux, voire dangereux, de « tester » les plantes « pour voir » sans se faire conseiller.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !