Sommaire

Récolter la sève de bouleau

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Au sortir de l’hiver, la sève se met en circulation dans les arbres, montant de leurs racines et radicelles jusqu’au sommet de l’arbre pour aller le nourrir. Cette sève montante – ou brute – est comestible et parfois dotée de nombreux bienfaits, particulièrement la sève du bouleau.

Cette fiche pratique vous explique comment récolter et utiliser la sève de bouleau.

Zoom sur les arbres producteurs de sève

Les principaux arbres délivrant facilement leur sève sont l’érable à sucre (acer saccharum), le bouleau et le tilleul. Leur sève coule sous la forme d'une eau limpide, plus ou moins sucrée, consommable telle quelle.

  • Parmi ces trois arbres, c’est la sève ou eau de bouleau qui fournit les propriétés les plus intéressantes et c’est principalement l’eau de bouleau qui est récoltée depuis des temps immémoriaux en Europe du Nord, et parfois en France.
  • La sève montante ou eau d’érable est rarement consommée telle quelle, mais est plutôt utilisée au Canada pour la transformer en sirop d’érable aux nombreuses utilisations culinaires.
  • L’eau de tilleul peut tout à fait se consommer fraîche, comme l’eau de bouleau, mais elle semble avoir des propriétés thérapeutiques moins intéressantes.

Cette fiche est axée sur le recueil de l’eau (ou sève montante) de bouleau. Mais rien ne vous empêche de recueillir et de boire de l’eau d’érable à sucre ou de tilleul, plus pour le plaisir de l'expérience que pour d’éventuels bienfaits.

1. Récoltez la sève d'un arbre

Procédez à la bonne période

La bonne période pour récolter la sève montante est assez brève et dépend des climats : sous nos latitudes, elle va à peu près de la dernière semaine de février à fin mars.

Choisissez l’arbre

Plus le tronc d’un arbre est gros, plus votre récolte de sève sera abondante : choisissez donc un arbre dont le tronc mesure au minimum 25 à 35 cm de diamètre.

Percez le tronc

  • Choisissez pour votre perceuse une mèche de 8 mm (ou du diamètre du tuyau que vous introduirez dans l'arbre, s'il ne fait pas 8 mm).
  • Désinfectez cette mèche à l’alcool à 90 °.
  • À une hauteur d’environ 50 cm de sol, percez dans le tronc de l'arbre un trou d’environ 5 cm de profondeur.

Recueillez la sève

  • Au cutter, coupez dans un tuyau semi-souple (silicone) de 8 mm de diamètre, un morceau long de 70 cm. Taillez l'une des extrémités en biseau.
  • Lavez et rincez parfaitement ce tuyau.
  • Dans le trou que avez percé, fichez l’extrémité en biseau du tuyau.
  • Disposez au pied de l’arbre une bouteille en verre parfaitement propre. Le verre est un matériau plus neutre et plus « bio » que le plastique. De plus, étant plus lourd il est plus stable.
  • Fichez l’autre extrémité du tuyau dans le goulot de la bouteille.
  • En quelques heures votre bouteille sera remplie d'une eau limpide.
  • Renouvelez l’opération plusieurs jours de suite sur le même arbre, sans toutefois récolter plus de 20 litres au total, afin de ne pas affaiblir l’arbre.
  • Rebouchez le trou percé dans l’arbre : avec le cutter, taillez un « bouchon » dans un morceau de branchette de diamètre équivalent à celui du trou. Fermez le trou à l'aide de ce bouchon.

En procédant ainsi, vous ne causerez absolument aucun dommage à l'arbre et pourrez renouveler votre récolte l'année suivante, en perçant à un autre endroit.

2. Conservez la sève d'un arbre

L'idéal serait de prélever chaque jour uniquement la quantité de sève que vous consommerez, et de la boire fraîche, immédiatement.

À défaut, bouchez la bouteille emplie de sève et entreposez-la immédiatement au réfrigérateur, où elle se conserve au maximum 3 semaines.

3. Consommez la sève

Faites une cure printanière d'eau de bouleau

C'est essentiellement la sève de bouleau qui est intéressante à consommer. Dans l'idéal, elle se consomme :

  • en cure de 3 semaines au printemps ;
  • à raison de 150 à 200 ml par jour ;
  • à consommer pure (agréable au goût).

Les bienfaits d'une cure d'eau de bouleau

L'eau de bouleau est réputée :

  • dépurative et diurétique ;
  • revitalisante et reminéralisante car bourrée d'acides aminés, d’oligo-éléments et minéraux ;
  • apaisant les douleurs de l'arthrose et autres affections rhumatismales ainsi que les crises de goutte ;
  • curative des problèmes cutanés (acné, psoriasis, eczéma…) ;
  • améliorant les troubles urinaires ;
  • active sur les lithiases biliaires ou rénales ;
  • active contre l'excès de cholestérol et de triglycérides.

Matériel nécessaire pour récolter et utiliser la sève d'un arbre

Imprimer
Alcool à 90°

Alcool à 90°

Environ 3 €

Bouteille en verre vide

Bouteille en verre vide

Récupération

Cutter

Cutter

3 € environ

Perceuse

Perceuse

À partir de 30 €

Ces pros peuvent vous aider