Profiter des bienfaits de l’ortie

Sommaire

Profiter des bienfaits de l’ortie

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Plante commune souvent considérée comme une mauvaise herbe, l’ortie a en réalité de multiples vertus alimentaires, médicinales et cosmétiques.

Cette fiche pratique vous explique comment profiter des bienfaits de l’ortie en la cuisinant, en la consommant sous forme de tisane ou encore de gélules. Vous pouvez aussi l’utiliser pour confectionner une efficace lotion capillaire.

Zoom sur les bienfaits de l’ortie

L’ortie est exceptionnellement riche en éléments précieux pour notre santé : acides aminés essentiels, vitamine A, C, K et vitamines du groupe B, manganèse, calcium, fer, silice, magnésium, cuivre, zinc, phosphore… Ce qui en fait l’une des plantes médicinales les plus intéressantes, appréciée depuis l’Antiquité grecque et très utilisée au Moyen-âge.

Les feuilles d’ortie ont en particulier des propriétés diurétiques, dépuratives, astringentes, toniques, stimulantes, reminéralisantes, anti-inflammatoires et antioxydantes qui la rendent utile notamment en cas de :

  • fatigue physique et intellectuelle, anémie ;
  • douleurs et états inflammatoires liés à l’arthrose et aux rhumatismes ;
  • rétention d’eau, cellulite ;
  • déminéralisation, os fragilisés, cheveux fatigués, ongles cassants…

Les feuilles d’orties s’utilisent fraîches (cuisine, tisane, lotion cosmétique) ou séchées (tisane, lotion cosmétique) : dans ce cas, vous pouvez les acheter séchées ou faire sécher vous-même de jeunes orties que vous avez ramassées.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Cuisinez l’ortie fraîche

Riche en nutriments de qualité, notamment en antioxydants et en acides aminés, l’ortie est un véritable aliment santé, et même savoureux : de grands chefs la proposent à leur carte.

Pour les cuisiner, choisissez uniquement de jeunes orties aux petites feuilles (cueillies au printemps ou après une repousse) et cueillez-les avec des gants. Ensuite, l'ortie se cuisine comme des épinards : revenue à la poêle pendant quelques minutes ou tout simplement cuite à l'eau.

Cuisinez une soupe aux orties

  • Dans une cocotte, versez un peu d’huile. Faites revenir à feu doux 1 oignon émincé et 5 grosses poignées de jeunes feuilles d’orties.
  • Ajoutez 5 pommes de terre moyennes détaillées en rondelles.
  • Couvrez d’eau additionnée d’un bouillon de volaille, salez modérément, poivrez. Portez à ébullition et laissez mijoter 20 minutes.
  • Mixez le tout avec un mixeur plongeur.

Faites une omelette aux orties

  • Dans un bol, battez 4 œufs, salez, poivrez.
  • Dans une poêle, faites revenir pendant 5 minutes 2 poignées de jeunes feuilles d’orties finement ciselées dans un peu d’huile.
  • Versez les œufs dans la poêle et cuisez l’omelette.

Faites un cake aux orties

  • Préchauffez le four à 180 °C.
  • Hachez grossièrement 4 grosses poignées de jeunes feuilles d’orties.
  • Mélangez 200 g de farine, 1 sachet de levure chimique, 3 œufs, 10 cl de crème fraîche, 10 cl d’huile, un peu de sel, poivre et une pointe de muscade.
  • Ajoutez les orties et 100 g de gruyère râpé.
  • Versez la préparation dans un moule à cake et faites cuire pendant environ 40 minutes.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Faites des tisanes de feuilles d’ortie

En tisane, vous profiterez pleinement des vertus de l’ortie pour la santé.

  • Comptez 1 petite poignée de feuilles d’ortie fraîches ou une cuillerée à soupe de feuilles séchées pour une tasse.
  • Faites infuser les feuilles pendant 10 minutes dans de l’eau bouillante dans une casserole ou une théière.
  • Filtrez.
  • Sucrez avec du miel si vous le souhaitez.

Buvez-en 2 à 3 tasses par jour, en cure de 2 semaines.

Fabriquez une lotion capillaire à l’ortie

Cette lotion est indiquée en cas de cheveux fatigués, fourchus ou mous, de chute de cheveux, de cheveux gras ou de pellicules.

  • Dans une casserole, mettez 200 g d’orties fraîches (ou 20 g d’orties séchées) et un litre d’eau. Amenez à ébullition et laissez frémir 10 minutes.
  • Laissez macérer (infuser) pendant 12 heures.
  • Filtrez.
  • Ajoutez 2 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre.
  • Facultatif : ajoutez 4 gouttes d’une huile essentielle luttant contre la chute des cheveux : par exemple cèdre de l’Atlas, romarin à cinéole, ylang-ylang ou lavande vraie.

Cette lotion se conserve une semaine au réfrigérateur. Vaporisez-la chaque jour sur la racine des cheveux, en cure de 2 semaines.

Prenez des gélules d’orties

Les gélules d’ortie sont considérées comme des compléments alimentaires. Toutefois, demandez l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien quant à la posologie, à la durée du traitement et aux contre-indications : les gélules d’ortie sont contre-indiquées chez les femmes enceintes, en cas d’insuffisance rénale ou cardiaque et en cas de prise concomitante de certains médicaments (diurétiques, anticoagulants et anti-inflammatoires).

Vous avez le choix entre :

  • des gélules d’ortie racine, pour le confort urinaire de l'homme souffrant d’hypertrophie bénigne de la prostate (l’extrait de racine d’ortie améliore les symptômes et peut diminuer le volume de la prostate et il peut s’utiliser aussi bien à titre préventif que comme traitement) à raison de 1 à 1,5 g/jour ;
  • des gélules d’ortie feuille, pour toutes les autres indications.